Comment entretenir mon palmier ?

La plupart des palmiers ne demandent pas trop d’entretien. Pour un bon entretien des palmiers, vous devez :

1/Arroser régulièrement vos palmiers

Veillez, en arrosant, que les jeunes plantes en terre aient assez d’eau. Durant les trois premières années, arrosez-les fréquemment, mais pas excessivement, durant les périodes sèches. Et les palmiers cultivés en pot doivent également être soumis à un arrosage régulier.

2/Engrais

Vous pouvez ensuite vous débrouiller avec deux applications de compost mûr ou de fertilisant organique durant la saison de croissance, au cours du printemps et au début de l’été.

Apporter du compost bien mûr ou d’engrais organique durant leur période de croissance au printemps et en début d’été.

3/La taille

En ce qui concerne la taille, elle se résume à couper les parties sèches au printemps ou au début de l’été. Cette intervention consiste à effectuer une coupe le plus près possible du faux tronc à l’aide d’un sécateur ou, si besoin, d’une scie à élaguer. La taille dite « en Marguerite » est pratiquée exclusivement dans les régions assez chaudes, car cette opération consiste à supprimer de nombreux palmiers encore verts en plus des anciens. La touffe du haut est laissée libre et forme une marguerite.

La taille dite « en ananas » très commune sur la côte d’azur, consiste à laisser sous la houppette de feuilles restantes, la base des feuilles coupées qui formera alors une excroissance de la forme d’un ananas. Cette taille est utile dans les zones fraîches, car elle permet une meilleure protection du cœur d’où démarre la croissance des nouvelles palmes.

Les palmiers cultivés en intérieur sont davantage sensibles aux agressions des cochenilles et des araignées rouges, qui se plaisent dans une ambiance chaude et sèche. Empêchez leur apparition en vaporisant régulièrement les feuilles. En effet, dans le premier cas, vous observerez des coquilles de couleur brune ou du feutrage blanc au dos de la feuille près de la nervure principale et dans le second cas, de petits des petites des bestioles vert clair regroupées sur les nervures des feuilles. Pour se débarrasser de la cochenille, on peut utiliser ses prédateurs naturels : Cryptolaemus, une coccinelle australienne de couleur noire avec des points blancs, ou avec des pièges à mâles (attirés par le biais de phéromones, ils sont coincés sur le piège)Et contre les pucerons, pulvérisez de l’eau savonneuse, ou un mélange d’eau et huile d’olive qui en plus, nourrira votre plante. Une solution bio et efficace !

Quels types d’engrais pour un palmier ?

Les palmiers sont principalement friands d’azote (N), qui se trouve notamment dans les engrais pour gazon, les engrais végétaux et les fertilisants pour animaux tels que la corne broyée. Un élément simple à apporter au palmier, mais qui est très soluble et qui peut provoquer des dégâts en cas de surdosage. Toutefois, les palmiers ne se nourrissent pas seulement d’azote. Ils aiment aussi la potasse (K) et de nombreux oligo-éléments comme le soufre, le fer, etc. Un bon engrais pour palmiers contient tous ces éléments.

Quelle est l’origine du jaunissement de votre palmier ?

Lorsque ces phénomènes sont observés à ce jour, ils peuvent avoir plusieurs causes :

  • Une grande humidité au niveau de votre sol qui doit être drainé,
  • un sol très perméable ou trop argileux,
  • Une déficience en minéraux que l’on peut bien corriger grâce aux engrais appropriés
  • La fusariose est une maladie due à un champignon qui cause l’obstruction des vaisseaux et empêche la circulation de la sève. Afin de lutter contre sa propagation, des semences améliorées (tolérantes au fusarium) sont fabriquées et distribuées aux producteurs. Ce moyen de lutte reste le plus utilisé.

Attribution photo : pixabay

Vous serez peut-être intéressé par ces articles …

Le palmier de chine

Le palmier de chine

Le palmier de chine appelé aussi le fortunei, le palmier chanvre est un arbre à feuillage persistant appartenant à la famille des arecaceae. Le palmier est originaire des zones montagneuses de la chine, japon et de la birmanie . Grâce à sa résistance au froid, le...

Areca : un joli palmier d’intérieur

Areca : un joli palmier d’intérieur

L'areca est un arbre de type palmier natif de Madagascar. En France, on apprécie cette plante exotique, mais son peu de résistance au froid et au gel en fait principalement une sorte de plante d'intérieur. Comment le planter ? La commercialisation du palmier areca se...

Kentia

Kentia

Provenant de l'Australie et plus précisément de l'île Lord Howe, le palmier kentia est un palmier de la famille des Arecaceae. Il est le plus souvent appelé howea, curly palm ou kentia de Forster, en fonction de l'espèce. Cette plante est reconnue pour dépolluer l'air...