Hortensia en pot

La plante hortensia est un arbuste à feuilles caduques à semi-persistantes, buissonnantes, dont les fleurs sont roses, bleues, violettes ou blanches, selon les différentes variétés. Cette plante vivace est appréciée pour ses grosses fleurs, elle peut décorer votre balcon, vos terrasses, votre haie ou encore votre jardin. La culture de l’hortensia en pot est tout à fait réalisable et assez facile.

En effet, l’hortensia aime les sols acides, comme les terres de bruyère, il est sensible aux eaux stagnantes et a donc besoin d’un sol bien asséché, il affectionne les sols frais et redoute les situations trop chaudes.

Voici nos conseils de plantation et d’entretien de l’hortensia en pot.

Comment planter vos hortensias en pot?

Les hortensias se sèment au tout début de l’automne (septembre-octobre), mais vous pouvez également les planter au printemps. Faites-le quand la météo est clémente, en veillant à ce que les périodes de gel ou de forte chaleur soient évitées.

  1. Placez la motte de racines dans une bassine remplie d’eau pour la réhumidifier. Si vous le pouvez, utilisez de l’eau de pluie, car l’eau du réseau peut être trop dure pour l’hortensia.
  2. Prenez le pot et placez une couche de drainage au fond, faite de billes d’argile, de gravier ou de tessons de pot…
  3. Placez ensuite le terreau dans le pot. Utilisez de préférence un mélange de terre de jardin, de compost bien décomposé et de sable grossier. Vous pourrez ajouter de la corne broyée.
  4. Placez votre hortensia dans le pot. Le collet de la plante doit se trouver au même niveau que dans son précédent pot, sans être enterré ou surélevé. Essayez de placer l’hortensia au centre du pot.
  5. Remettez un peu de substrat autour de lui, et tassez-le délicatement pour empêcher les poches d’air et pour permettre un bon contact entre la terre et les racines.

Exposition pour un hortensia en pot

Si cela est possible, placez le pot à mi-ombre, afin de permettre à la plante de profiter d’une bonne lumière sans craindre le soleil brûlant. Une exposition idéale serait que la plante soit au soleil le matin et à l’ombre l’après-midi, en étant abritée du soleil brûlant aux heures les plus chaudes. Le récipient doit être de préférence à l’abri du vent. Cette exposition et les autres conditions de culture varient toutefois en fonction de l’hortensia que vous cultivez : en effet, les Hydrangea paniculata et H. arborescens apprécient le soleil et supportent mieux la sécheresse que les Hydrangea serrata et H. macrophylla, qui aiment les sols frais et les expositions ombragées.

Entretien d’un hortensia en pot

Les hortensias aiment que le terreau reste bien frais. Vous pourrez installer une couche de paillage autour du plant , ce qui contribuera à conserver la fraîcheur du sol. C’est aussi une plante qui aime les sols riches en humus. Elle appréciera un peu d’engrais ou du compost bien décomposé. Nous vous recommandons de lui apporter au début du printemps de la matière fertilisante à libération lente. Vous pourrez également ajouter de la corne de terre au substrat.

Repiquez à l’automne, tous les deux ans, pour l’installer à chaque fois dans un pot un peu plus grand. Si le pot est déjà large (ou avant, les années où vous ne le repiquez pas), vous pouvez simplement le garnir.

Taille d’un hortensia en pot :

Après la période de floraison, il est souhaitable de laisser les inflorescences fanées, sans les tailler. Il est plus judicieux de patienter jusqu’au début du printemps (mars-avril) pour les enlever. Même si elles ne sont pas très attirantes, elles protègent la plante du froid pendant l’hiver. Vous pourrez effectuer une taille fine chaque année à la fin de l’hiver (mars-avril). Coupez les tiges un peu plus courtes (en les coupant juste au-dessus des bourgeons vigoureux et bien formés), et éliminez les branches mortes, endommagées ou mal positionnées. Vous en profiterez pour aérer le centre de l’arbuste en supprimant quelques branches. La taille vous permettra également de conserver la forme compacte de votre hortensia.

Retrouvez nos conseils sur la taille d’un hortensia

Arrosage :

Arrosez fréquemment votre hortensia. Dans un pot, le substrat s’assèche bien plus rapidement qu’en pleine terre ! Arrosez aussi avec de l’eau de pluie plutôt qu’avec l’eau du réseau, qui pourrait être trop calcaire pour l’hortensia.

Ajoutez de l’engrais pour hortensia ou plantes de bruyère, au moins une fois par an mais idéalement tous les mois pendant la période de végétation.

Hortensia en pot en hiver :

L’hortensia est rustique et peut rester dehors dans la plupart de nos régions. Il résiste au gel et aux températures négatives jusqu’à -15° sans aucun problème.

Attribution photo : Pixabay

Vous serez peut-être intéressé par ces articles …

Le palmier de chine

Le palmier de chine

Le palmier de chine appelé aussi le fortunei, le palmier chanvre est un arbre à feuillage persistant appartenant à la famille des arecaceae. Le palmier est originaire des zones montagneuses de la chine, japon et de la birmanie . Grâce à sa résistance au froid, le...

Areca : un joli palmier d’intérieur

Areca : un joli palmier d’intérieur

L'areca est un arbre de type palmier natif de Madagascar. En France, on apprécie cette plante exotique, mais son peu de résistance au froid et au gel en fait principalement une sorte de plante d'intérieur. Comment le planter ? La commercialisation du palmier areca se...

Kentia

Kentia

Provenant de l'Australie et plus précisément de l'île Lord Howe, le palmier kentia est un palmier de la famille des Arecaceae. Il est le plus souvent appelé howea, curly palm ou kentia de Forster, en fonction de l'espèce. Cette plante est reconnue pour dépolluer l'air...