Les arbustes fruitiers pour haie

Avoir une ou plusieurs haies dans son jardin pour délimiter un terrain, différents espaces, c’est à la fois remplir une fonction pratique et décorative. Toutefois, il est possible d’aller encore plus loin en donnant naissance à une haie originale : une haie fruitière. En plantant divers arbustes fruitiers, votre haie vous permet de satisfaire le gourmand qui sommeille en vous, de faire de votre haie un espace vivant et sain. Voici ce qu’il faut savoir sur les arbustes à privilégier pour donner vie à votre haie fruitière. 

Les avantages d’une haie fruitière

Nous venons déjà de les lister sommairement. Créer une haie fruitière, c’est en quelque sorte joindre l’utile à l’agréable, faire de son jardin une véritable corne d’abondance sans avoir à l’agrandir.

Vous protégez votre jardin en créant une haie brise-vent, vous délimitez et matérialisez les différents espaces et, grâce à la présence d’arbres fruitiers, vous augmentez vos chances de voir les pollinisateurs, incontournables pour que vos cultures se développent, s’intéresser à votre jardin.

Et puis, les fruits qui pousseront sur les arbustes que vous aurez sélectionnés, ils sont comestibles et seront pour vous ! Les fruits, c’est essentiel quand on souhaite avoir une alimentation saine. Et pas d’interrogations sur leur provenance ou les méthodes de culture, en termes de circuit court, on ne fait pas mieux.

Opter pour des variétés à floraison décalée permet en outre d’avoir des récoltes toute l’année. 

Bien choisir les arbres à planter

Le choix des nombreuses variétés d’arbres fruitiers à planter est important et doit être considéré en fonction de différents facteurs.

En premier lieu, il est préférable de ne pas rechercher l’exotisme mais de privilégier les valeurs sûres. On entend par là planter des variétés qui s’épanouissent bien en fonction du type de sol dont vous disposez et des caractéristiques du climat de la région où vous habitez. Les arbres fruitiers sont assez fragiles et jouer la carte des espèces autochtones est recommandé.

Un autre argument qui plaide en ce sens est que les pollinisateurs présents dans votre région viendront plus facilement sur des espèces locales que sur des arbres exotiques que, par définition, ils connaissent moins et apprécient plus difficilement.

Toute tentative de plantation de variétés exotiques n’est pas à exclure mais à pratiquer avec parcimonie. Parmi les arbres de grande taille que vous pouvez planter, on peut citer le pommier, le figuier, le mûrier, le prunier ou encore le poirier.

En complément, parmi les arbustes de taille moins importante, on peut citer les arbustes à baies rouges, comme l’argousier, les petits cerisiers aigres ou encore le noisetier.

Pour parfaire une haie fruitière, y adjoindre des arbres ronciers est idéal. Entrent dans cette catégorie les variétés à petits fruits rouges, cassissiers, framboisiers, groseilliers. Evidemment, parmi ces variétés, vous pourrez choisir celles qui donnent les fruits que vous appréciez le plus. 

Conseils de plantation

Pour obtenir une haie harmonieuse, aux proportions homogènes, qui offre une belle palette de couleurs et qui produit bien, une sélection rigoureuse des arbustes à planter s’impose.

En termes d’agencement, il est bien sûr possible d’opter pour des variétés d’arbres et arbustes de différentes tailles. Mais, pour un bel agencement, il y a une règle à respecter.

Deux arbres à tige haute, et de taille conséquente, doivent encadrer trois ou quatre variétés d’arbustes à faible hauteur. Cette règle doit être respectée et répétée sur l’ensemble de la haie.

En taillant régulièrement l’arbre fruitier, vous permettrez le plein épanouissement des végétaux les plus hauts, aussi bien au niveau de leurs branches que de leurs racines, votre haie aura bel aspect et les fruits se développeront bien.

Un autre agencement possible est d’opter pour une ligne d’arbustes bas et, derrière, de planter une ligne complète d’arbres hauts. Là aussi, l’homogénéité est respectée, mais les travaux de cueillette sur les arbres hauts seront plus difficiles.

Il est également important de respecter une distance de plantation entre les arbres. Dans le cas des fruitiers, pour assurer un bon épanouissement, une distance d’un mètre est conseillée. Dans la mesure du possible, faites en sorte de planter votre haie en une seule fois. Ainsi, le développement racinaire ne sera pas contrarié, il n’y aura pas de lutte pour se faire sa place entre les arbres.

Quand vous préparez vos plantations, il est préconisé de recourir au compost, engrais naturel. On le rappelle, il s’agit de reproduire ce qui se passe dans la nature. Le sol est naturellement couvert de déchets organiques (feuilles mortes, herbes, bois…), et cela permet de l’enrichir et de protéger les cultures contre les amplitudes de températures au fil des saisons, mais aussi à drainer l’eau. Grâce au compost, votre haie deviendra ensuite quasiment autonome. Il est bon de savoir que le mélange des espèces au sein d’une haie fait qu’elles sont très peu touchées par les parasites. 

Vous serez peut-être intéressé par ces articles …

Comment choisir sa bordure de jardin ?

Vous voulez aménager votre extérieur et vous vous demandez s’il est nécessaire ou non de mettre des délimitations ? Optez pour des bordures de jardin. Les bordures de jardin constituent un des éléments essentiels dans un jardin. C’est un ensemble d’éléments alignés...

Quel terreau et engrais pour planter des fraisiers ?

Quand arrive le printemps, les fraises font partie des fruits rouges les plus prisés. Parfum riche et sucré, chair généreuse, la fraise a tout pour séduire le plus grand nombre. Et les variétés sont nombreuses, ce qui ne gâte rien. Quand on dispose d'un jardin,...

Créer un jardin zen en extérieur

Les jardins zen sont parmi les exemples les plus célèbres de jardins japonais. Inventés à l'origine par des moines dans les années 700, ils sont désormais populaires dans le monde entier. Les pierres, le sable et le gravier sont les éléments les plus importants de ces...