Hortensia grimpant : Culture

L’hortensia grimpant (Hydrangea petiolaris syn. Hydrangea anomala ssp. Petiolaris) est une variété de plantes au feuillage caduc ou persistant qui provient du continent asiatique, mais également du continent américain où, en forêt, elles peuvent grimper dans des arbres allant parfois jusqu’à plus de quinze mètres de haut. 

La belle floraison blanche abondante de l’hortensia grimpant est parfaite pour recouvrir sans support un mur ou une surface difforme située plein nord. L’hortensia grimpant préfère être à l’ombre que se trouver en plein soleil, C’est une des très rares plantes grimpantes à fleurir sur un mur exposé au nord.

Les feuillages de l’hortensia grimpant sont d’un vert vif, de forme ovale à ronde et mesurent environ 10 cm de long. Elles sont situées sur de longs pétioles et deviennent jaunes vives en automne. Dans certaines espèces, elles conservent leur couleur verte durant l’hiver doux et elles restent sur les tiges jusqu’au prochain printemps.

En été, il donne de belles têtes de petites fleurs blanches. Et en hiver, ces fleurs fanent mais elles conservent un aspect décoratif car elles deviennent brunes.

A quel moment planter l’hortensia grimpant?

L’automne est la période idéale pour planter vos arbustes grimpants dans votre jardin. Vous pouvez planter aussi le reste de l’année en vous assurant au printemps ou en été, d’arroser et au début. Il faudra aussi  accrocher les tiges au mur dès le départ et elles feront elle-même par la suite. 

Culture d’hortensia grimpant

Bien que les hortensias grimpants ne soient pas des plantes très difficiles à cultiver, ils doivent cependant respecter certaines conditions pour une meilleure pousse. 

  • La rusticité

En général, les hortensias grimpants sont des plantes rustiques, elles supportent le froid allant jusqu’à -25°C à l’exception de H. seemanii et H. serratifolia (-10 °C environ).  

  • Le sol

Pas très exigeant de la terre de bruyère comme les autres hortensias, cependant il faut aux hortensias grimpants un sol riche, bien drainé et humifère. Si votre type de sol est plus sablonneux que argileux vous pouvez installer du compost. 

  • Multiplication : les hortensias grimpants se multiplient en bouturage semi et marcottage. 
  • Utilisation hortensia grimpants 

Il est cultivable au bas d’un mur pour le vêtir ou à proximité de tous types de supports qu’il recouvre : pergola, arbre mort, barrière, tonnelle, etc. Par ailleurs, on peut également profiter de l’hortensia grimpant en guise de couvre-sol sur un talus ombragé.

Plantation dans le sol

– Trempez la motte dans un récipient plein d’eau pour une dizaine de minutes,

– Commencez par installer votre support qui vous servira les premières années,

– Faites un trou dans le sol à la base de ce support d’au moins trois fois la taille de votre pot acheté 

– Placez une couche de gravier au fond du trou sur une hauteur de 7 à 10 cm,

– Faites une mixture de terre : 2/3 de bonne terre de jardin que vous avez enlevée, 1/3 de terreau de plantation afin que la terre ait une bonne consistance,

– Si vous voulez intégrer de l’engrais, c’est le bon moment (fumier de cheval, or brun ou engrais organique en granulés),

– Placez une bonne couche de cette mixture au fond du trou, placez votre motte et remplissez à nouveau les trous avec de la terre,

– Tassez avec vos pieds une fois le tout rempli,

– Un paillis serait idéal, il retiendrait l’eau et évitera la pousse des mauvaises herbes,

– Arrosez abondamment.

Plantation en pots

Les hortensias en pots ne peuvent durer que quelques années en raison de leur forte vigueur.

Au tout début, il faut prévoir un grand bac d’au moins 80 cm de profondeur et autant en largeur. Les jeunes plantes se développent lentement, vous pourrez donc garder cette plante pendant un certain nombre d’années jusqu’à ce qu’elle ne trouve plus de place. Il faut alors la replanter en pleine terre et planter à nouveau une autre plante à sa place.

Pour en savoir plus sur les hortensias, consultez notre fiche conseil : Plantation hortensia

Le treillis

Pendant les deux premières années, la plante n’a pas assez de force pour être accrochée sur la façade toute seule. Vous allez donc être amené à l’aider en aménageant un support, souvent de petits treillis d’un mètre sont nécessaires. Par la suite, la plante qui a des épis pourra s’accrocher au mur toute seule.

Comment tailler l’hortensia grimpant ?

Pas de taille spécifique à pratiquer, hormis pour retirer les branches encombrantes et horizontales. Il faut les tailler dès leur arrivée.

Veillez juste à surveiller la vigueur de la plante quand elle menace les toits ou quand elle peut envahir les gouttières.

Maladies, ravageurs et parasites

Les hortensias grimpants sont des végétaux peu ou pas du tout sujets aux maladies.

Vous serez peut-être intéressé par ces articles …

3 avantages d’un brise-vue pour l’extérieur

3 avantages d’un brise-vue pour l’extérieur

Le jardin fait partie des espaces où les propriétaires peuvent se détendre lors des beaux jours. Mais durant cette journée de relaxation, ils ont envie de sérénité. Grâce à l’installation d’un brise vue, ils profiteront de leur espace extérieur sans être gênés par le...

Le palmier de chine

Le palmier de chine

Le palmier de chine appelé aussi le fortunei, le palmier chanvre est un arbre à feuillage persistant appartenant à la famille des arecaceae. Le palmier est originaire des zones montagneuses de la chine, japon et de la birmanie . Grâce à sa résistance au froid, le...

Areca : un joli palmier d’intérieur

Areca : un joli palmier d’intérieur

L'areca est un arbre de type palmier natif de Madagascar. En France, on apprécie cette plante exotique, mais son peu de résistance au froid et au gel en fait principalement une sorte de plante d'intérieur. Comment le planter ? La commercialisation du palmier areca se...