Le palmier nain

Le palmier nain est un petit arbuste qui croît à l’état sauvage et dont la hauteur varie entre 70 cm et 3 m. Il est connu depuis des siècles. Le fruit du palmier nain est connu depuis des siècles et constitue un excellent remède contre l’hyperplasie prostatique. C’est un arbuste qui possède la particularité exceptionnelle de se régénérer de façon naturelle à la suite d’un incendie. Il supportera très bien le bord de mer et ses embruns. Cependant, attention, sa robustesse est limitée à des températures ne pouvant pas descendre en dessous de -12°C.

De multiples vertus thérapeutiques sont liées aux baies de la plante. Par ses nombreuses fibres, l’utilisation du palmier nain peut aboutir à la fabrication de divers matériaux et objets tressés.

  • Famille : Arécacées
  • Type : arbuste
  • Origine : Amérique du Nord
  • Couleur de la fleur : jaunâtre
  • Semis : oui
  • Bouture : non
  • Plantation : printemps
  • Floraison: juin à septembre
  • Hauteur : jusqu’à 3 m

Où planter un palmier nain ?

Le palmier nain se plante au soleil, dans un emplacement bien chaud. Il tolère parfaitement la sécheresse et les embruns mais craint le froid combiné à une certaine humidité. Au niveau de la température, il est peu rustique : s’il supporte des basses températures allant jusqu’à -12°C, il va perdre une partie de ses palmes qui vont repousser au printemps suivant. On le plante en pleine terre dans les régions où les hivers sont doux. Dans le cas contraire, il faudra le cultiver en pot.

Dans quel sol faut-il le planter ?

Le Chamaerops humilis apprécie un peu de substrat assez léger. Un simple mélange à parts égales de terre de jardin (ou de terreau) et de sable est idéal pour lui. De ce fait, son sol très drainant laisse l’eau s’écouler facilement. Il suffit d’ajouter un peu d’engrais organique et le tour est joué !

Comment  prendre soin d’un palmier nain ?

Les trois premières années, il est recommandé de procéder à un arrosage régulier. Faites en sorte que la terre sèche en surface entre chaque arrosage et ne faites pas en sorte que l’eau stagne dans votre pot. Tous les ans, effectuez un ajout de fertilisant organique comme le compost. A cet effet, répartissez en une couche au pied de votre palmier nain. En période hivernale, faites rentrer les palmiers nains en pot dans un local frais et lumineux. Les végétaux en pleine terre seront eux préservés du froid par une couche de paillage épaisse. Tous les trois ans, repiquer dans un pot légèrement plus grand que le précédent.

Quand et comment tailler un palmier nain ?

Sachez que la taille de ce palmier nain n’est pas méthodique. Elle consiste simplement à enlever les palmes qui se sont asséchées. Elles deviennent brunes et finissent par se décomposer naturellement, mais cela peut prendre un certain temps. Il suffit de couper la tige au ras du (tronc).

Attribution photo : pixabay

Vous serez peut-être intéressé par ces articles …

3 avantages d’un brise-vue pour l’extérieur

3 avantages d’un brise-vue pour l’extérieur

Le jardin fait partie des espaces où les propriétaires peuvent se détendre lors des beaux jours. Mais durant cette journée de relaxation, ils ont envie de sérénité. Grâce à l’installation d’un brise vue, ils profiteront de leur espace extérieur sans être gênés par le...

Le palmier de chine

Le palmier de chine

Le palmier de chine appelé aussi le fortunei, le palmier chanvre est un arbre à feuillage persistant appartenant à la famille des arecaceae. Le palmier est originaire des zones montagneuses de la chine, japon et de la birmanie . Grâce à sa résistance au froid, le...

Areca : un joli palmier d’intérieur

Areca : un joli palmier d’intérieur

L'areca est un arbre de type palmier natif de Madagascar. En France, on apprécie cette plante exotique, mais son peu de résistance au froid et au gel en fait principalement une sorte de plante d'intérieur. Comment le planter ? La commercialisation du palmier areca se...